Le guide nautique et éthique du lac Témiscouata est arrivé !!

As-tu remarqué ces bouées sur le lac Témiscouata ?

Elles signalent la présence d‘importantes colonies de myriophylles à épis et incitent les embarcations à circuler loin d’elles. Le myriophylle à épis est une plante exotique envahissante découverte dans le lac Témiscouata en 2016. Non seulement il nuit à la baignade et la navigation, mais une fois installé, il est presque impossible à déloger et se développe très rapidement. L’OBVFSJ a mis en place une série d’outils pour limiter sa propagation au sein du lac Témiscouata mais aussi pour éviter de le retrouver dans les autres lacs de la région.

Savais-tu que plus de 90% du myriophylle à épis est propagé par nos embarcations ?

panneau de sensibilisation au Myriophylle à épis

C’est pourquoi les outils mis en œuvre ciblent essentiellement les bons gestes à adopter lorsqu’on navigue sur le lac. Les bouées ont été installées en juillet et d’ici quelques semaines tu verras également un panneau d’information à chaque entrée publique du lac Témiscouata.

Enfin, pour que tu puisses avoir l’information avec toi à chaque fois que tu navigues sur le lac, nous offrons gratuitement, jusqu’à épuisement des stocks, un guide nautique en format dépliant plastifié.
Viens t’en procurer ! Ils sont disponibles dans nos bureaux mais aussi aux endroits suivant : 
– Bureau municipal de St-Juste-du-Lac
– Bureau municipal de Dégelis
– Bureau municipal de Témiscouata-sur-le-Lac
– Éco-site de la tête du lac Témiscouata

   

Ce projet n’aurait certainement pas vu le jour sans le soutien financier de la Fondation de la Faune du Québec. Nous tenons également à remercier la Sépaq-Parc national du lac Témiscouata, le comité des Gardiens du lac Témiscouata, l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, l’Association Chasse et Pêche du Témiscouata ainsi que les municipalités de Dégelis, Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Juste-du-Lac pour leur précieuse collaboration.

AGA 2020

AGA OBVFSJ 2020

Cette année, l’AGA 2020 de l’OBVFSJ se tiendra le mardi 21 juillet 2020, à 17h. Due à la pandémie actuelle, seuls les administrateurs assisteront à cette AGA virtuelle.

 

Nous désirons cependant rester transparents envers la population qui désire s’informer des dossiers. Il sera donc possible de communiquer avec l’OBV du fleuve St-Jean à partir du 22 juillet afin d’obtenir les informations de la rencontre. En 2020, l’OBVFSJ fête ses 10 ans, mais les festivités seront reportées ultérieurement, probablement durant l’automne 2020.

Lancement du mois de l’eau

lancement du mois de l'eau maskinongé, achigan

Tu aimes pêcher le touladi, la ouananiche, l’omble de fontaine et autres salmonidés…?
Savais-tu que certains poissons exotiques ont un impact négatif sur tes espèces préférées ? C’est le cas du maskinongé et de l’achigan à petite bouche.

D’une façon générale, l’arrivée du maskinongé ou de l’achigan à petite bouche dans un lac ou un cours d’eau entraîne une diminution des populations de salmonidés. En effet, leur grande compétitivité laisse peu de place aux autres espèces. Il est donc important d’être proactif en soutenant les populations de salmonidés situées dans les zones refuges, c’est-à-dire les ensembles de lacs et de cours d’eau que le maskinongé et l’achigan n’ont pas atteint ou ne peuvent pas atteindre.

Dans le cadre des activités du Mois de l’eau, nous te proposons donc de contribuer à cette préservation des populations de touladi, ouananiche, omble de fontaine et bien d’autres en indiquant sur cette carte interactive les endroits où tu as pêché ou vu de l’achigan à petite bouche ou du maskinongé.

Ouvrir la carte participative

MERCI d’avance pour ta contribution !

 

Offre d’emploi – Agent(e) en environnement

Offre emploi agent environnement

La mission de l’OBV du fleuve Saint-Jean est de veiller à la préservation des écosystèmes aquatiques du bassin versant. Afin d’assurer pleinement cette mission, nous recherchons un(e) agent(e) en environnement.

Tu cherches un emploi d’été, tu aimes le travail terrain en extérieur, l’environnement est un domaine qui te tient à cœur ou que tu aimerais découvrir, … ce poste est pour toi!

Voir les détails du poste

Envoies-nous ton CV et une lettre de motivation avant le 31 mai 2020 23:59.

Contact : Guillaume Chrétien, directeur
direction@obvfleuvestjean.com
OBV du fleuve Saint-Jean
3, rue de l’Hôtel-de-Ville, bureau 301, Témiscouata-sur-le-Lac, G0L 1X0
Téléphone : 418-943-4574

Offre d’emploi – Chargé(e) de projets

Offre d'emploi Chargé(e) de projets environnement

La mission de l’OBV du fleuve Saint-Jean est de veiller à la préservation des écosystèmes aquatiques du bassin versant. Afin d’assurer pleinement cette mission, nous recherchons un(e) chargé(e) de projet en concertation et mise à jour du PDE prêt à travailler avec une équipe jeune et dynamique et qui saura contribuer au bon fonctionnement de l’organisme. Le PDE (Plan Directeur de l’Eau) est la fondation du plan d’action de l’OBV du fleuve Saint-Jean.

Tu as les compétences pour ce poste, tu cherches un nouveau défi, l’environnement est un domaine qui te tient à cœur ou que tu aimerais découvrir, … ce poste est pour toi!

Voir les détails du poste

Envoies-nous ton CV et une lettre de motivation avant le 31 mai 2020 23:59.

Contact : Guillaume Chrétien, directeur
direction@obvfleuvestjean.com
OBV du fleuve Saint-Jean
3, rue de l’Hôtel-de-Ville, bureau 301, Témiscouata-sur-le-Lac, G0L 1X0
Téléphone : 418-943-4574

Quatre priorités pour l’OBV du fleuve Saint-Jean

Nos partenaires et la population se sont prononcés : voici les quatre priorités de l’OBV du fleuve Saint-Jean qui seront au coeur de nos actions pour les prochaines années.

 

 

Merci à tous les participants! 

Nos partenaires discutent des enjeux de la gestion de l’eau lors de la première consultation qui s’est tenue dans le secteur Bas-Saint-Laurent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Planification pour l’omble de fontaine dans le bassin versant de la rivière Noire

L’introduction du maskinongé dans le lac Frontière au cours des années 60 a bouleversé l’écosystème du secteur Haut-Saint-Jean du bassin versant du fleuve Saint-Jean, soit en amont de la chute de Grand-Sault. Le maskinongé est une espèce prédatrice et exotique au fleuve Saint-Jean. Avec son appétit insatiable, il a fait grandement reculer les cousins salmonidés. L’omble de fontaine ne se retrouve aujourd’hui en populations plus abondantes, qu’en amont d’obstacles infranchissables pour le maskinongé ou de cours d’eau de plus petit gabarit.  

Le maskinongé est établi dans quelques lacs de la partie québécoise, dont le lac de l’Est et le lac Beau. Bien que des captures de maskinongés aient été rapportées dans le cours principal de la rivière Daaquam par des pêcheurs, il apparaît qu’il ne remonte pas dans la partie amont du sous-bassin de la rivière Noire.

Le secteur constituerait donc un refuge pour l’omble de fontaine et de nombreuses raisons justifient d’y assurer une saine planification pour ce poisson. Cliquez ici pour consulter le rapport complet ainsi que les recommandations d’aménagement afin de préserver la qualité d’habitat et valoriser le statut allopatrique du secteur.

Ce document a été réalisé par l’OBV du fleuve Saint-Jean grâce à la contribution financière de la Fondation de la faune du Québec.

Sondage : Les enjeux de la gestion de l’eau dans votre territoire

Aidez-nous à cibler les problématiques prioritaires pour la gestion de l’eau dans votre région. Quels sont les enjeux cruciaux pour la protection des cours d’eau et des lacs, des milieux humides et de l’environnement?

À vous la parole : contribuez à définir les problématiques prioritaires qui seront au coeur des travaux de l’OBV du fleuve Saint-Jean pour les prochaines années. Cliquez ici pour répondre à un court sondage avant le 6 octobre 2019.

Le sondage aborde quatre grands enjeux : la qualité de l’eau, la quantité d’eau, l’intégrité des écosystèmes liés à l’eau ainsi que la sécurité et l’accessibilité.

Pour connaitre les municipalités dans le bassin versant du fleuve Saint-Jean, consultez la carte du territoire.

Le rapport sur l’élaboration des problématiques prioritaires dans le bassin versant du fleuve St-Jean suite aux consultations publiques réalisées en Chaudière-Appalaches et au Bas-Saint-Laurent est disponible. Consulter le rapport

Merci de votre participation!

 

 

 

 

La berce du Caucase : l’éliminer de façon sécuritaire

La berce du Caucase, une plante exotique envahissante et toxique, est en floraison de la mi‑juillet à la mi‑août. Elle est facile à repérer en ce moment grâce à sa taille imposante et ses fleurs blanches. L’OBV du fleuve Saint-Jean invite la population à signaler la berce du Caucase. Sur le territoire de la MRC de Témiscouata, communiquez avec nous au 418 899-0909, poste 106 ou à projets@obvfleuvestjean.com. Si possible, joignez une photo de la tige et des feuilles du plant observé. Pour la région de Chaudière-Appalaches, composez le 581 224-6671. 

 

Attention à la sève!

La sève de la berce du Caucase cause des lésions à la peau lorsqu’elle est exposée à la lumière (rayons ultraviolets naturels ou artificiels). Ces lésions sont semblables à des brûlures. Il faut donc manipuler la plante avec une grande précaution. Dans la partie québécoise du bassin versant du fleuve Saint-Jean, l’éradication de la berce du Caucase a été confiée à l’OBV du fleuve Saint-Jean. Nos professionnels sont formés pour le faire de façon sécuritaire et les travaux sont exécutés sans frais pour les propriétaires des terrains.

 

Puisque les fleurs produisent des milliers de graines, il est important d’intervenir maintenant afin de limiter la propagation. Cette plante peut facilement envahir un milieu et nuire à la croissance des autres plantes qui y poussent. À maturité, la berce du Caucase atteint entre 2 et 5 mètres de hauteur, sa tige a des taches rougeâtres, l’envers des feuilles est lisse et des ombelles de fleurs blanches sont présentes en période de floraison.

 

L’éradication de la berce du Caucase sur le territoire de l’Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean est rendue possible grâce à la participation du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent et du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent ainsi que du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour le secteur de Chaudière-Appalaches.

 

Les OBV sont mandatés par le gouvernement, en vertu de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés, pour élaborer un plan directeur de l’eau et en assurer le suivi de sa mise en œuvre de concert avec les acteurs de l’eau du bassin versant.

 

Identifier la berce du Caucase 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en valeur des plans d’eau du Bas-Saint-Laurent

Les organismes de bassins versants du Bas-Saint-Laurent vous invitent à découvrir les plans d’eau de la région. Vous trouverez un large choix d’endroits où pratiquer des activités nautiques durables et actives : canot, kayak, baignade, kyte-surf, plongée, planche à pagaie (paddle board), randonnée, pique-nique, détente.

Cliquez ici pour télécharger l’application et accéder aux cartes. 

Amusez-vous !