Les présentations du Forum sur les lacs du Haut-Saint-Jean sont maintenant disponibles!

Présentations du Forum des lacs du Haut Saint Jean – 13 juin 2015

 

Un lac c’est vivant – Dr. Mouhamed Ndong (PDF)

M. Ndong est né et a grandi à Dakar au Sénégal. Il est arrivé au Canada en 2008 pour ses études doctorales.

Actuellement associé de recherche au Canadian River Institute, il travaille sur la problématique des cyanobactéries dans les lacs, en plus d’autres projets relatifs à l’accumulation des sédiments au niveau du Port de Saint John et au Mactaquac Dam Project (étude d’impact environnemental).

M. Ndong est titulaire d’un doctorat en génie civil (option environnement) de l’École Polytechnique de Montréal (Chaire de recherche en modélisation et transport des contaminants). Sa thèse de doctorat porte sur l’évaluation des facteurs associés à l’occurrence des cyanobactéries et la modélisation de leur distribution spatio-temporelle à la Baie Missisquoi (Lac Champlain).

M. Ndong est aussi ingénieur de conception en génie chimique et titulaire d’un master recherche (génie des procédés appliqué à l’environnement)

M. Ndong a travaillé comme ingénieur-chercheur sur la problématique du fluor dans l’eau (Projet Sénégalo-Belge) de 2005 à 2008.

Il a plusieurs publications à son actif.

 

Comment évaluer la santé d’un lac – Alaa Maaref (PDF)

M. Maaref est le coordonnateur et responsable des projets géomatiques et environnementaux pour le Comité d’aménagement Rural de Nord Ouest (CARNO).

M. Maaref a grandi et a fait ses études universitaires à Sousse et à Monastir en Tunisie, ou il a reçu des diplômes en science expérimentale et biotechnologie; et une maîtrise en science et technique biotechnique. Il est ensuite arrivé à l’Université de Moncton pour faire une maitrise en sciences forestières (spécialité géomatique) de 2010 à 2012.

Depuis, M. Maaref a fait de la région sa demeure, et s’est impliqué dans diverses initiatives pour assurer la qualité de l’eau de notre région, particulièrement le basin versant de la rivière Iroquois/Blanchette (source d’eau potable de la ville d’Edmundston) et le lac Unique.

 

Mécanismes d’identification des espèces envahissantes – Julie Desjardins (PDF)

Julie Desjardins est zoologiste et technologue en environnement de formation.

Elle est présentement chargée des projets environnementaux pour la Société d’aménagement de la rivière Madawaska et du lac Témiscouata (SARMLT). Elle est représentante francophone pour l’Alliance des associations de lacs du Nouveau-Brunswick (NBALA).

Julie Desjardins est revenue dans sa région natale, le Nord-Ouest du Nouveau-Brunswick pour aider à y gérer l’abondante ressource en eau douce. Julie a eu la chance de participer à quelques-unes des questions environnementales entourant le lac Baker et le lac Unique. Elle comprend les défis de la gestion de l’environnement transfrontalière et pense que la dispersion des espèces envahissantes sera particulièrement difficile à gérer dans cette région transfrontalière.

 

Planification des lieux de villégiature autour des lacs – Anne Allard-Duchêne (PDF)

Anne Allard-Duchêne est coordonnatrice au plan directeur de l’eau pour l’Organisme de bassin versant (OBV) du fleuve Saint-Jean depuis 3 ans.

Elle a réalisé des études en agronomie en France. Elle est diplômée de l’école nationale des ingénieurs techniques agricoles de Bordeaux. Elle a ensuite effectué une maîtrise en sciences forestières à l’université Laval.

Concernée par les enjeux environnementaux, son rêve de petite fille était de travailler au Canada en environnement. Elle a pu l’accomplir en 2012 lorsqu’elle a été engagée pour rédiger le plan directeur de l’eau (PDE) de l’OBV du fleuve Saint-Jean.

 

Programmes de suivi des lacs et carnet de santé – Michel Grégoire (PDF)

Retombées socio-économiques des lacs du Haut-Saint-Jean – Michel Grégoire (PDF)

Natif de la région de la Montérégie, Michel Grégoire est arrivé au Témiscouata en 2007. Il détient une formation technique en aménagement de la faune ainsi qu’un baccalauréat en géographie.

Michel Grégoire est un amant de la nature sous toutes ses formes. Il travaille en conservation des ressources en eau depuis déjà 12 ans. M. Grégoire est directeur de l’OBV du fleuve Saint-Jean depuis janvier 2012.

 

Engagement dans la protection des lacs – George Henri Lévesque (PDF)

Médecin de carrière, spécialisé en médecine interne, après 15 années de pratique à l’hôpital régional d’Edmundston, il choisit une approche globale de la personne et de la santé à la Clinique Renaissance Santé à St Basile au Nouveau-Brunswick pendant une trentaine d’années.

Il demeure au lac Baker depuis 2008. Retraité depuis 2009, il s’intéresse à préserver la beauté de son environnement en s’impliquant au niveau du Comité pour l’environnement des lacs – lac Baker depuis les premiers jours de sa retraite.

Il aime bien les voyages, mais il aime bien nous rappeler que de revenir chez lui au lac Baker est un privilège et que ce que nous faisons pour la nature, elle nous le redonne au centuple et même plus.

 

Il faut sauver le lac à l’ Anguille – André Lévesque (PDF)

M. Lévesque a fait carrière comme directeur des finances et comme directeur des ressources humaines dans le secteur parapublic. Il a ensuite été propriétaire d’une entreprise dans le secteur privé, avant de prendre sa retraite en 2007.

M. Lévesque est présentement président de l’Association de la protection de l’environnement du lac à l’Anguille.

Il possède un chalet saisonnier au lac à l’Anguille depuis 30 ans. Depuis 2006, il habite en permanence avec sa conjointe au lac à l’Anguille dans une résidence solaire passive construite selon des normes avant-gardistes. Cette résidence est implantée dans le respect de l’environnement du lac.

 

Autres présentateurs & présentatrices ayant participé au Forum sur les lacs du Haut-Saint-Jean (présentations orales)

 

Alain Tardif 

Natif du quartier de Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac, M. Tardif fait partie de l’univers de la photographie témiscouataine depuis 35 années.

En 1991 la corporation des photographes des professionnels du Québec lui décerne le titre de « maître photographe »

Il a présenté de nombreuses expositions photographiques à travers le Québec, ayant souvent comme sujet principal le lac Témiscouata.

M. Tardif est un homme d’action dont l’implication est reconnue dans son milieu. Excellent communicateur, il est intervenu dans plusieurs dossiers qui lui tiennent à cœur.

Son nom est souvent associé à la protection et à la promotion du lac Témiscouata. Il est l’auteur de trois livres dont « Lac Témiscouata, parc grandeur nature ».

 

Denis Ouellet

M. Ouellet est un ingénieur forestier de formation ayant obtenu une maîtrise en hydrologie forestière et un doctorat en productivité forestière.

Durant sa carrière, il a passé plus de 15 ans comme chercheur scientifique et 17 ans comme directeur de centres de recherches.

M. Ouellet est à la retraite depuis 3 ans et est conseiller municipal à la Ville de Pohénégamook depuis 2013, ou il se concentre sur les dossiers environnement et développement économique.

 

L’Honorable Mme Francine Landry

Mme Landry est élue pour la première fois à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick le 22 septembre 2014 comme députée de la nouvelle circonscription de Madawaska-Les-Lacs-Edmundston. Elle est ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail et ministre responsable de la Francophonie

Mme Landry est déjà bien connue dans la région transfrontalière du Haut-Saint-Jean puisqu’elle est une femme d’affaires très active dans les domaines du développement économique, du tourisme et de la culture.

De 2012 à tout récemment, Mme Landry a été chargée du volet économique du Congrès mondial acadien de 2014. Elle avait pour tâche d’encourager et de favoriser la collaboration entre des partenaires, des entrepreneurs et des intervenants internationaux du nord du Nouveau-Brunswick, du nord du Maine et du Témiscouata, au Québec.

Les présentations du Forum sur les lacs du Haut-Saint-Jean sont maintenant disponibles!