Ententes et organisations transfrontalières

Canada – États-Unis

Commission Mixte Internationale (CMI) sur les eaux limitrophes

De nombreux cours d’eau et certains des plus grands lacs du monde bordent ou traversent la frontière qui sépare le Canada et les États-Unis. La Commission mixte internationale a pour mission d’aider les gouvernements des deux pays dans leurs efforts en vue de trouver des solutions aux problèmes concernant leurs eaux limitrophes.

La Commission mixte internationale prévient et règle les différends entre les États-Unis d’Amérique et le Canada en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909 et défend les intérêts communs des deux pays en agissant à titre de conseiller indépendant et objectif des deux gouvernements.

Documents à consulter:

La qualité de l’eau dans le bassin du fleuve Saint-Jean – Water Quality in the Saint John River Basin, International Joint Commission – Canada and United States, 1977.(PDF, en anglais)

Ressources en eau du bassin du fleuve Saint-Jean (Québec, Maine & Nouveau-Brunswick) – Water Resources of the Saint John River Basin (Quebec, Maine & New Brunswick), International Joint Commission – Canada and United States, 1954. (PDF, en anglais)

Deux pays Une forêt

Deux Pays Une Forêt est une initiative de collaboration canado-américaine importante regroupant 50 organisations, chercheurs et fondations oeuvrant dans le domaine de la conservation qui se sont associés pour conserver et restaurer les forêts et le patrimoine naturel de l’écorégion des Appalaches nordiques et de l’Acadie.
Vous pouvez aussi consulter le site de données associé à l’organisation Deux pays Une forêt:
La Commission mixte internationale prévient et règle les différends entre les États-Unis d’Amérique et le Canada en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909 et défend les intérêts communs des deux pays en agissant à titre de conseiller indépendant et objectif des deux gouvernements – See more at: http://www.ijc.org/fr_/United_States_Section#sthash.CHbOdcOB.dpuf
La Commission mixte internationale prévient et règle les différends entre les États-Unis d’Amérique et le Canada en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909 et défend les intérêts communs des deux pays en agissant à titre de conseiller indépendant et objectif des deux gouvernements – See more at: http://www.ijc.org/fr_/United_States_Section#sthash.CHbOdcOB.dpuf

Québec – Nouveau-Brunswick

En 2001, le gouvernement du Québec et celui du Nouveau-Brunswick ont signé une entente de collaboration environnementale. Cette entente portait sur les éléments suivants : échange d’information sur l’aspect des eaux transfrontalières; partage d’expertise concernant les eaux de surface; partage d’expertise concernant l’agriculture; partage d’information sur divers programmes; développement des contacts; plan de travail annuel; développement d’une cartographie complète des bassins versants; réseau de contacts spécifiques en cas de catastrophe environnementale.

États de la Nouvelle Angleterre et provinces Maritimes

En 1989 les États de la Nouvelle Angleterre et les provinces Maritimes ont signé une entente de collaboration étant connue sous le nom du Conseil du Golfe du Maine sur l’environnement marin (Gulf of Maine Council on the marine environment). Les États partenaires de cette entente sont le Maine, le Massachusetts, le New Hampshire, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Le bassin versant du fleuve Saint-Jean secteur Québec est inscrit comme bassin versant faisant partie du bassin versant du Golfe du Maine.

Une organisation de recherche dédiée au Bassin versant du Golfe du Maine est également active: Gulf of maine research institute

Première Nation Malécite

Le 6 avril 2016, les Malécites de Houlton dans l’état du Maine ainsi que d’autres communautés malécites ont contacté les agences fédérales canadiennes et américaines pour entamer un dialogue concernant les intérêts et problèmes communs qui ont un impact sur le bassin versant du Wolastoq (fleuve Saint-Jean, qui signifie la belle rivière en langue malécite), En savoir plus…